[Pic du Midi] Une journée à 5€

Publié le par guillaume

Lundi 17 avril 2006

En ce milieu de mois de Mars les conditions sont plus que moyennes sur les Pyrénées.

Après une bonne chute jusqu'en plaine, se sont enchaînés redoux et pluie à toutes altitudes... Mais les températures sont remontées et le soleil est revenu, ce qui nous permet d'avoir des sessions assez agréables dans une neige de type printemps de mois de Mai.

En cette journée du 16 Mars, nous décidons de faire un petit tour sur le Pic du Midi.

Une belle équipe est réunie : Aurélien, Seb et Pierre de Cauterets, Claude de Luchon qui sera notre Pass Ticket et moi même !

Rendez-vous est pris jeudi soir sur Cauterets pour s'organiser, faire un point sur les itinéraires et le matos.

Pour avoir passé la journée par là-haut avec Aurel, nous savons que les conditions ne sont pas mauvaises, mais qu'il ne faut pas arriver trop tôt .De plus les couloirs Nord vont être très compliqués à réaliser.

Le rendez-vous est donc pris le matin à 9h sur Pierrefitte avec corde, crampons et piolets.

 Le matin tout le monde est en grande forme, il fait un grand ciel bleu et il fait déjà chaud à Luz pour prendre le café.

Arrivés au Tourmalet petit palle dans la taule pour se chauffer et direction la billetterie du Pic. C'est très agréable, car depuis cette année, le pass au Pic est valable pour toute la journée et non plus seulement pour une ou deux rotations. De plus, pour ceux qui possèdent le forfait saison du Tourmalet le Pass n'est qu'à 5€. Pas de doute nous allons l'exploiter au mieux une fois de plus.

Arrivés en haut pour 10h30, tout est encore très dur et on oublie le Nord pour la 1ère rotation. Notre dévolu se jette sur la roche noire pour se « chauffer » et évaluer la sortie qui a l'air délicate depuis le téléphérique. C'est vraiment dur sur le haut et la faute ne pardonnerait pas, les snowboardeurs rident avec le piolet, ce qui met bien dans l'ambiance haute montagne qui règne au Pic. Mais l'itinéraire passe plutôt pas mal avec une neige qui commence à être plus douce sur le milieu de la face. Le bas est vraiment agréable quoi qu'un peu raviné par la pluie, il faut tout de même être attentif à rester précis sur ses appuis. Arrivés au col des Sencours, tout le monde à l'air satisfait... Direction la benne pour la 2nde rotation en passant par les petits couloirs de Super-Barèges.

 

 

 

Pour cette rotation nous avons choisi le couloir du Jardin Botanique. Superbe avec ses 45°, puis 40° d'inclinaison sur la fin. Arrivés là-haut un peu avant 13h. Il fait chaud sur le pic, mais le couloir est en superbe condition. Un petite couche de surface a transformé et assure un run assez « safe ». Il y a vraiment une très belle ambiance dans ce couloir avec deux belles parois qui se dressent de chaque côté. Chacun enquille le run à son tour, d'une traite sans faire de pause jusqu'au col de Sencours encore une fois. Pour optimiser les rotations et pallier au manque de neige sur le bas nous avons choisi de ne pas redescendre jusqu'à Artigues par les couloirs Sud-est et de boucler les rotations par Super-Barèges.

Au col, nous retrouvons Eric Barzu qui profite du grand beau temps pour accompagner des snowboardeurs qui sont venus faire de l'image Freestyle, en bas du Pic, pour une vidéo.

 

 

 

Après cette rotation la fatigue commence à se faire sentir ; petite pause repas en attendant la benne qui va nous transporter pour notre dernière rotation.

Force est de constater que les couloirs Nord se refusent toujours à nous, les conditions visibles du haut ne laissent pas trop d'illusions pour les passages difficiles. Surtout que mardi, un groupe s'est fait hélitreuillé dans le couloir des Poubelles par le PGHM!

Après plusieurs tergiversations pour le dernier run, nous choisissons finalement le Dièdre d'Oncet.

La pente tourne autour de 40 ° dans le couloir proprement dit, avec les 50 derniers mètres plus raides 45 °, pour 700m de dénivelé. Un magnifique couloir que l'on ne peut pas manquer depuis Barèges. Après une petite 1/2h de marche voilà le haut du couloir. Seb s'élance en 1er, au bruit que fait sa board, la neige a déjà légèrement ressaisi. Mais tout le monde boucle son run sans trop de problèmes. Un couloir vraiment magnifique, avec une superbe ambiance. On se retrouve tous en bas du Lac pour finir la journée tranquille vers Barèges en passant par le parc à moutons où ça commence à bien coller.

 

 

 

Vraiment une bonne grosse journée de couloirs et de pentes « raides ». Avec l'ouverture du Pic à 5€ pour les locaux, c'est vraiment le bonheur de pouvoir enchaîner les rotations. De nouvelles perspectives en matières de Pic se sont ouvertes à nous cette saison. Enfin la Mecque de la pente raide Pyrénéenne devient un peu plus abordable, car il n'y a pas à dire même si l'accès en peaux est bien, avec des rotations illimitées pour 5€ on fait des choses différentes et on progresse aussi bien plus vite dans ce type de ride.

Reste plus que l?accès libre et on aura tout gagné !

Ah oui ô fait, 3300m de dénivelé pour 5€ = 0.002€/m

Publié dans Trips-Spots-Balades

Commenter cet article